Engagements - Sécurité

Moyens mis en œuvre

Le Groupe FOSELEV a fait le choix du référentiel MASE pour manager la sécurité, l’Hygiène et l’environnement.
Ce système effectif depuis de nombreuses années a permis d’améliorer significativement les résultats par une motivation et une sensibilisation permanente du personnel aux actions de prévention en terme de risques professionnels.
D’autre part, en parallèle de la certification MASE, nous adhérons au référentiel CEFRI encadrant nos activités en secteur nucléaire et qui définit les principes et procédures pour le personnel exposé aux radiations.
Conformément à ce référentiel, nos intervenants sont formés à la radioprotection, aux risques spécifiques du nucléaire ainsi qu’aux risques classiques.

Pour mettre en œuvre notre politique, des moyens conséquents et novateurs ont été alloués par la direction générale :

                                                    moyens-sécurité

D’autre part, notre rôle est de surtout Sensibiliser et impliquer nos collaborateurs dans une démarche sécurité poussée.
Divers outils sont conjugués au management quotidien :

  • Accueil compagnonnage et « Chasse aux risques »
  • Challenge Sécurité Groupe
  • Audits, visites et causeries dont les remontées d’informations sont précieusement analysées
  • Communication Sécurité : Flash d’information, Fiche de danger, Analyse de risques, Standards Sécurité
  • Débriefing, Remontées d’informations Clients
  • Fiabilisation de l’intervention, en savoir +
  • Objectifs individuels en matière de sécurité



FIABILISATION DE L’INTERVENTION

Nous déclinons une série d’actions afin de sensibiliser fortement chaque collaborateur aux risques de leur métier.
La fiabilisation de l’intervention s’organise par le biais de diverses pratiques qui font partie intégrante de nos procédures:

Le pré Job Briefing

Cette étape permet de se préparer à l’action, d’anticiper la gestion des problèmes potentiels et leur solution.

La minute d’arrêt

Cela permet de garantir la sécurité personnelle de l’intervenant.
Celui-ci sonde l’environnement de travail et procède aux ultimes vérifications avant l’intervention

La Communication sécurisée

Il s’agit d’un protocole de communication qui permet la transmission d’une information claire, complète et ciblée.

Le contrôle croisé

Cette pratique permet de contrôler l’exécution des actions élémentaires à risques par un collègue indépendant et compétent

L’autocontrôle

Cette étape encourage la relecture de la procédure d’intervention.
Cela consiste à garantir l’adéquation entre l’action prévue et le matériel sollicité avant de passer à l’action

Le débriefing

Cette étape est très importante puisqu’elle permet de retenir et de capitaliser sur les éléments d’expérience.
Il est capital de pouvoir revenir sur l’identification et le traitement des écarts et problèmes rencontrés.
D’autre part, cela permet d’échanger autour des sources potentielles d’amélioration des situations de travail

 
Joomla SEO powered by JoomSEF